les mystères du spectre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 1 décembre 2010

analyseur de spectre FM

A partir d'une base données recensant les émetteurs FM français et étrangers (voisins de la France), cet outil permet en choisissant une commune française et le numéro de département correspondant de visualiser pour chaque fréquence de la bande FM (87.6-107.9MHz) les fréquences exploitées ou coordonnées internationalement, chaque émetteur est positionné dans un tableau en fonction de la distance qui le sépare de la commune de référence choisie par l'utilisateur.

En effet, l'utilisateur définit 4 distances : a, b, c et d; ensuite les émetteurs sont placés pour chaque fréquence en fonction de leur éloignement dans la colonne : "0 à a km" ou "a à b km" ou "b à c km" ou "c à d km".

Dans l'exemple suivant (cliquez sur l'image pour plus de précision), l'analyseur est placé sur la commune de Châlons-en-Champagne dans la Marne (51), ainsi pour la fréquence 87.6 MHz le résultat se lit de cette manière :

  • pas de fréquence 87.6 MHz à moins de 25 km
  • la fréquence la plus proche est à Vouziers (programme RTL à 27 dBW de PAR soit 500 W) à 50 km de la ville de référence
  • une autre fréquence 87.6 MHz est exploitée à 69 km de Châlons, il s'agit de l'émetteur de RCF à Romilly-sur-Seine
  • etc ....

[((

En fonction de la puissance maximum des émetteurs recensés pour une fréquence la ligne est colorée de la manière suivante :

  • rouge pour les émetteurs dont la PARmax est supérieure ou égale de 10 kW (c'est le cas dans notre exemple)
  • orange pour les émetteurs de plus de 2kW
  • bleu pour les émetteurs dont la PARmax vaut au moins 1 kW
  • L'analyseur est directement accessible ici ou via la page outil de k-plug.

Prochainement un niveau de champ estimé sur la ville de référence sera disponible pour chaque fréquence afin de fournir un véritable analyseur de spectre virtuel.

mardi 23 novembre 2010

des diagrammes à portée de clic

Beaucoup de radios françaises gèrent la partie technique de leur diffusion sans l'aide de prestataires (diffuseurs comme TDF, TOWERCAST ou VDL). Outre l'installation technique en elle même qui consiste à générer un son, le coder en FM et lui ajouter le codage RDS pour enfin le diffuser à l'aide d'un émetteur et d'une antenne, les radios doivent fournir au régulateur (le CSA : Conseil supérieur de l'audiovisuel) des documents techniques relatifs au système d'antenne utilisé. Il s'agit du diagramme de rayonnement de l'antenne. Ce diagramme indique, pour la FM, comment la puissance va être rayonnée autour de l'émetteur :

  • dans quelle direction la puissance sera maximum ;
  • dans quelle direction la puissance sera la plus faible ...

Le diagramme présente ainsi l'atténuation du signal par rapport à la puissance apparente rayonnée maximale (PARmax = Puissance de l'émetteur - Pertes câblage + Gain de l'antenne) pour toutes les directions (indiquées en degrés : 0° correspond au nord, 90° à l'est ...). Un exemple de diagramme est proposé ci-dessous.

exemple de diagramme d'antenne

Afin de fournir au CSA les informations nécessaires à la gestion du spectre, les radios doivent fournir ce diagramme dans un document intitulé ("fiche de renseignements techniques et COMSIS" ).

Ce document doit être fourni par chaque radio dans le cadre des réponses à un appel à candidatures ou d'un dossier d'agrément de site ou encore d'une demande de modification technique.

Afin de faciliter l'élaboration du volet diagramme de cette fiche par les radios, l'entreprise k-plug a mis en place un outil gratuit accessible en ligne qui permet à partir de l'azimut de l'antenne et du choix d'un modèle d'antenne de générer un diagramme et un tableau de valeurs au format CSA. L'outil est disponible dans la section outil du site k-plug ou directement à cette adresse .

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur cet outil.